Jeux olympiques et paralympiques

Jeux de Paris 2024 : dévoilement de la médaille olympique et paralympique

Les médailles d'or, d'argent et de bronze des Jeux de Paris 2024 © Paris 2024
La réalisation de ce trophée s’est fait dans le plus grand secret. Dessinée par le joaillier Chaumet et fabriquée par la Monnaie de Paris, la médaille des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 a été dévoilée jeudi 8 février 2024. Unique, ce symbole olympique possède un véritable fragment de fer d’origine de la tour Eiffel de 1889 !

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: , par Héloïse Piednoir

Dessinées par le célèbre joaillier parisien Chaumet, situé sur la prestigieuse place Vendôme, les médailles de Paris 2024 ont été fabriquées par la Monnaie de Paris, l’une des plus anciennes institutions françaises toujours en activité, puisque sa création remonte au Moyen-Âge au IXe siècle. Un savoir-faire historique et unique démontré une nouvelle fois pour la réalisation de la plus illustre médaille.

Un véritable fragment de la Tour Eiffel

La Tour Eiffel est la surprise inattendue de la médaille des Jeux de Paris 2024 ! L’or, l’argent et le bronze sont sertis d’un morceau de Tour Eiffel (18 grammes par médaille) en forme d’hexagone, rappelant la forme de la France.

Dans une vidéo publiée le matin-même sur le réseau social X (ex-Twitter), Paris 2024 explique l’ambition de ce symbole : « Transmettre la fierté d’une ville, d’un patrimoine, d’un pays tout entier, pour illuminer une nouvelle fois la ville lumière et le cœur des plus grands athlètes. En 2024, le rêve est un bijoux et Paris en est l’écrin ».

Un beau symbole puisque cent ans auparavant, Paris avait accueilli une première fois les Jeux olympiques d’été, en 1924.

Le saviez-vous ?

Lors des JO de Tokyo en 2021, quatre seine-et-marnais ont décroché une médaille :

  • le fleurettiste Enzo Lefort, licencié du club Cercle d'escrime Melun Val de Seine et membre de la Team 77 athlète, remporte l'or au fleuret par équipe,
  • Pauline Ranvier, sa coéquipière devient vice-championne olympique par équipe de fleuret avec Astrid Guyart.
  • Margot Boulet, lors des jeux paralympiques de Tokyo, remporte le bronze des épreuves de para aviron.

Notons que la première médaille olympique pour un athlète licencié en Seine-et-Marne remonte à 1964, à Tokyo. Elle a été remportée par l'équipe de fleuret composée des melunais Jacky Courtillat et Daniel Revenu, décédé cette année à 81 ans.

En ce moment